flags_flag_usa Photos Darcy Padilla

Trump, The Art of the Lead

Du 18 au 21 juillet se tient à Cleveland, dans un climat particulièrement sécuritaire, la Convention nationale du Parti Républicain. La ville, dont le centre est bouclé sur 4 km2 autour de la Quickens Loans Arena, rassemble 2400 membres du parti, 50 000 invités et 5000 membres des forces de l’ordre.

Achat d’images Cleveland, USA, 29 juin 2016

Outre la désignation officielle de Donald Trump comme candidat aux élections présidentielles américaines, ainsi que de son colistier Mike Pence au poste de vice-président, la Convention nationale Républicaine est également l’occasion d’acter le programme du parti, la « platform », et de permettre aux américains de «mieux connaître Donald Trump, l’homme, pas seulement le candidat», selon les mots de son directeur de campagne Paul Manafort.

Si l’absence remarquée des anciens présidents George H. W. Bush et George W. Bush, et celle des ex-candidats aux primaires Jeb Bush et Marco Rubio, a pu laisser présager d’une convention houleuse et donner l’image d’un parti Républicain irrémédiablement désuni, M. Trump a, comme il le fait depuis l’annonce de sa candidature, su imposer son tempo et museler ses adversaires. Il a également, de nouveau, abordé les thèmes de l’insécurité et de l’immigration, axes phares de sa course à la Maison Blanche.

Avec la désignation la semaine prochaine du ticket démocrate, les deux candidats se trouveront dans la dernière ligne droite de la campagne présidentielle américaine.

USA, Poughkeepsie, 17 April 2016 Donald Trump campaign rally at the Mid-Hudson Civic Center.

USA, Poughkeepsie, 17 avril 2016
Meeting de Donald Trump au Mid-Hudson Civic Center.